Mythe et Magie du diamant

Mythe et Magie du diamant

Les diamants ont été depuis des siècles source de fascination. Par son exceptionnelle dureté et beauté, les hommes ont toujours été émerveillés par la plus belle des matières premières, le diamant. Venu du mot grec  “Adamas”, signifiant “Indomptable”, plusieurs légendes et mythes ont été forgés autour de cette pierre, la rendant de plus en plus mystérieuse.


♦ La découverte

 

Diamant Brut

Une première hypothése est faite au IVème siècle avant Jésus Christ, où, “l’Artha-çastra, manuscrit Hindou, fait allusion  à une pierre qui, par ses caractéristiques, pourrait correspondre au diamant.

On retrouve aussi dans la “Bible certains versets où le mot ” Jahalom” apparaît en hébreu qui sera traduit au XVII siècle par “diamant”.

Mais ce n’est qu’au Ier siècle après JC que Plime dans “Historia Naturalis nous décrit avec précision le diamant et ses particularités, sa résistance au feu, son absence de couleur, etc.

♦ Le diamant en Egypte

Dans l’Egypte ancienne le diamant représentait le soleil, d’où viennent la vérité, la force, le courage et l’amour. Pour d’autres, il représentait une larme de Dieu ou un éclat d’étoile. Au fil du temps, celui-ci a été aussi vu comme un symbole d’invincibilité.

♦ Le diamant en Inde

En Inde le diamant  avait une image de pierre protectrice. Celui qui portait un diamant était protégé de tout danger comme les serpents, le feu, les poisons, la maladie, les voleurs, la sorcellerie, etc.

Il a été aussi le symbole d’une caste :

  • Diamant blanc et incolore : Brahmanes
  • Le “rouge” : aux guerriers
  • Le “jaune” : aux commerçants
  • Le “gris” : aux paysans et aux artisans

♦ La légende de la vallée des Diamants

Cette légende est apparue dans différents récits autour du monde, Europe, Arabie, et même en Chine.

Elle raconte l’histoire d’Alexandre le Grand pendant sa fabuleuse campagne en Inde où il découvrit une Vallée pleine de diamant protégée par des serpents et des rapaces.

A l’arrivée dans cette vallée, Alexandre le Grand fut bloqué avec ses guerriers par des serpents aux regards mortels. Pour les combattre ils utilisèrent des miroirs pour rejeter leurs regards vers eux-mêmes, les tuant tous. A la suite de ceci,  Alexandre le Grand et ses guerriers decoupèrent des moutons et les jetérent sur les diamants qui se trouvaient au fond de la vallée.Les rapaces affamés se ruèrent sur la viande où les pierres s’étaient accorchées. Les guerriers d’Alexandre n’avaient plus qu’à chasser les rapaces pour recupérer les diamants.

♦ Origine de la bague de fiançailles

En 1477, l’Archiduc Maximilien D’Autriche offrit à Marie de Bourgogne, en preuve d’amour, un diamant comme bague de fiançailles, tradition toujours présente aujourd’hui.

Elle porta la bague au doigt du milieu, doigt où se situe la veine d’amour, “venas Amoris”,  selon la tradition Egyptienne.

♦ A voir aussi dans l’Univers du Diamant: